LE SALON DU LIVRE DE HELSINKI FAIT SON CINEMA DU 25 AU 28 OCTOBRE 2012

Petri Karra, écrivain,
et Hannu Tuomainen, cinéaste,
au Salon du livre de Helsinki

La XIIe édition du Salon du livre de Helsinki qui s’est déroulée cette année du 25 au 28 octobre 2012, a été marquée, entre autres, par une série de débats portant sur la thématique « Du livre au film ». La littérature, c’est bien connu, est inspiratrice d’un grand nombre de sujets, source inépuisable d’autant d’adaptations au cinéma. Ainsi, cette année, le dernier roman de Petri Karra « Pakenevat unet », paru chez Gummerus (Rêves en fuite) va, entre autres, être bientôt porté à l’écran. En effet, le réalisateur finlandais Petri Kotwica (Black Ice, Rat King) a été pressenti pour le tournage du film qui commencera à l’automne 2013. Un roman précédent de Petri Karra avait, du reste, déjà été adapté au cinéma par Mika Kaurismäki en 2008, sous le titre français « Divorce à la finlandaise ».

Autre roman adapté au cinéma, « Juoppohullun päiväkirja », de Juha Vuorinen, paru chez Diktaattori (The Diary of a Drunken Maniac). Le film adapté du roman éponyme et réalisé par Lauri Maijala sortira en salles le 28 décembre 2012.

Mais le cinéma donne aussi naissance, en retour, à des livres qui, à l’ère de la technologie, se présentent sous des formes très diverses. Ainsi la suite des aventures du petit renne Niko, « Niko le petit renne 2 », réalisé par Kari Juusonen & Jorgen Lerdam, sorti dans les salles finlandaises le 12 octobre 2012, a fait l’objet d’un livre pour enfants, paru chez Gummerus et illustré de magnifiques photos tirées du film d’animation. Au Salon du livre de Helsinki 2012, Hannu Tuomainen, producteur et scénariste de Niko 1 & 2, est venu présenter le livre « Niko 2 – lentäjäveljekset » ainsi qu’une application de lecture, avec vidéos intégrées, utilisable sur iPad et disponible sur App Store. Le titre est également paru en livre audio (CD) chez Gummerus. Le premier volet des aventures de « Niko le petit renne » avait obtenu un réel succès mondial, notamment en France et en Allemagne, et réuni plus de 3 millions de spectateurs à travers le monde. En Finlande, le film avait remporté en 2009 deux Jussi (l’équivalent des César français) : le prix du Meilleur film et celui du Meilleur scénario. La sortie en France de « Niko le petit renne 2 » est prévue pour le 28 novembre 2012. Un conte de Noël qui ravira le coeur de tous les enfants en cette période de fêtes de fin d’année.

Une autre adaptation de roman, celle du très primé « Purge » (Stock) de Sofi Oksanen (Prix Fémina étranger 2010), réalisé par le jeune cinéaste finlandais Antti Jokinen, a enregistré, depuis sa sortie en septembre 2012, près de 200 000 spectateurs en Finlande.

Matti Kassila, cinéaste, au Salon du livre

Autre livre très attendu, celui du grand maître du cinéma finlandais, Matti Kassila, intitulé « Matti Kassila – Suurten elokuvaohjaajien jäljillä », paru chez Teos. Matti Kassila nous livre un témoignage sur les grands moments, les rencontres majeures qui ont jalonné, marqué sa longue carrière de cinéaste.

Matti Kassila est l’un des plus grands réalisateurs de films finlandais dont la carrière diversifiée a produit de nombreux chefs-d’oeuvre, notamment dans les années 50 et 60. Il s’est illustré avec talent dans les domaines aussi bien du drame et de la comédie que dans les adaptations de grands classiques. Il est plus particulièrement connu pour la série des quatre Commissaire Palmu (sorte de Maigret scandinave), films mettant en scène le personnage créé par Mika Waltari. La nature comme la campagne finlandaise, mais aussi la modernité d’un Etat-providence nordique ont été l’objet de bien des films de Kassila, tous empreints de discernement et de finesse. Matti Kassila est également considéré comme le cinéaste le plus européen de Finlande et le Ingmar Bergman finlandais. Ses films ont été présentés un peu partout dans le monde, tout comme aux festivals de Cannes, de Moscou et de Berlin. Il a remporté le Grand Prix du Jury du Festival du cinéma nordique de Rouen en 1989 avec « Splendeur et misère de la vie humaine ». Au cours de sa longue et riche carrière – une trentaine de films -, Matti Kassila a également reçu sept Jussi récompensant ses films, et 1 Jussi, décerné en 2011, couronnant sa carrière.
Un coffret DVD sortira en décembre (films sous-titrés en français et anglais) et sera disponible dans les instituts culturels et les ambassades. Ce coffret contient cinq films majeurs de Matti Kassila : « La semaine bleue » (Sininen viikko, 1954), « Le temps des moissons » (Elokuu, 1956), « La ligne rouge » (Punainen viiva, 1959), « Le mystère Rygseck » (Komisario Palmun erehdys, 1960) , « Splendeur et misère de la vie humaine » (Ihmiselon ihanuus ja kurjuus, 1988) ainsi qu’une présentation dans laquelle le réalisateur et historien du cinéma Peter von Bagh s’entretient avec le maître.

Autres livres intéressants en rapport avec le cinéma :
« Asuuko neiti Töölössä? », de Outi Heiskanen & Minna Santakari (Teos) : un témoignage intéressant sur la vie à Helsinki à travers les films, dont la série des Commissaire Palmu de Matti Kassila.
« Vuosisadan tarina – Dokumenttielokuvan historia », de Peter von Bagh (Teos) : un siècle de documentaires, de 1895 au début des années 2000. Peter von Bagh vient de recevoir le Prix-Matti Pellonpää récompensant une contribution majeure dans le domaine cinématographique.
« Muru », récemment paru chez Teos : à l’heure des films et des programmes télévisés dans les cuisines des chefs et derrière leurs fourneaux, ce livre aux magnifiques photos de recettes goûteuses retrace, heure par heure, la journée de la sympathique et talentueuse équipe du restaurant Muru – 2 chefs et 2 sommeliers, dont le Français Nicolas Thieulon (Fredrikinkatu 41, Helsinki). A vous mettre l’eau à la bouche.
A voir également, pour vous mettre en appétit : « Comme un chef » (Le chef – actuellement en salles) et « Les saveurs du palais » (Haute cuisine – sortie le 21.12.2012)

Aline Vannier-Sihvola