« Le roman fait de nouveau son cinéma » AU SALON DU LIVRE DE HELSINKI – 24.-27.10.2013

LE SALON DU LIVRE DE HELSINKI
24.-27.10.2013


Le Salon du livre de Helsinki 2013, Hall des expositions

La XIIIe édition du Salon du livre de Helsinki, qui s’est déroulée cette année du 24 au 27 octobre 2013, a été marquée, entre autres, par la parution d’un grand nombre de livres qui avaient pour thème le cinéma ou bien étaient adaptés, dans un avenir plus ou moins proche, au cinéma. L’auteur le plus prolifique en la matière est une fois de plus Peter von Bagh – réalisateur, historien du cinéma, écrivain, professeur, mais aussi directeur artistique des festivals de Bologne (Il cinema ritrovato) et de Sodankylä (Midnight Sun Film Festival) –, dont l’actualité littéraire en cette XIIIe édition du Salon du livre se résumait cette fois à pas moins de trois ouvrages :

« Chaplin » (Like) : un ouvrage essentiel dont le rôle principal est tenu par les films. Le livre contient des inédits des archives de Chaplin : des brouillons, des lettres, des photographies, des extraits de son journal, autant d’éléments d’approche du monde de réflexion et du processus de création de ce grand artiste.

« Cinefilia » (WSOY) : une compilation de plusieurs essais sur les plus grands cinéastes de l’histoire du cinéma écrits par Peter von Bagh et parus à l’étranger entre 1989 et 2012, traduits et publiés pour la première fois en finnois (trad. Sampsa Laurinen).

« Citizen Peter » (Like), de Antti Alanen et Olaf Möller : le livre examine la carrière riche et diversifiée de Peter von Bagh à partir de différents points de vue.

Mais aussi, cet automne 2013, une actualité cinématographique :

« Muisteja » (Souvenirs) : film documentaire de Peter von Bagh sur la ville de Oulu des années 50 – sa ville natale.
Actuellement en salles à Helsinki.

La littérature, c’est bien connu, est inspiratrice d’un grand nombre de sujets, source inépuisable d’autant d’adaptations au cinéma.
Ainsi, cette année, Katherine Pancol était attendue au Salon du livre pour présenter le dernier volet de sa trilogie traduit en finnois « Central Parkin oravat ovat surullisia maanantaisiin », paru chez Bazar (« Les écureuils de Central Park sont tristes le lundi »), mais, pour des raisons personnelles, cette dernière n’a pas été en mesure de venir et a dû, bien malgré elle, reporter sa venue à l’année prochaine.

Katherine Pancol est l’une des romancières les plus talentueuses de sa génération. Sa trilogie, commencée avec « Les Yeux jaunes des crocodiles » en 2006 et suivie de « La valse lente des tortues » en 2008 (ouvrages également traduits en finnois), figure dans les listes des meilleures ventes depuis sa sortie.
Le premier volet de sa trilogie « Les yeux jaunes des crocodiles » va bientôt être porté à l’écran en France. La sortie du film est prévue au printemps 2014. La réalisation est signée Cécile Telerman, avec pour acteurs dans les rôles principaux Julie Depardieu (Joséphine), Emmanuelle Béart (Iris), Patrick Bruel (Philippe) et la jeune Alice Isaaz (Hortense).

A lire sur ce site l’interview de Katherine Pancol à l’occasion de la sortie des « Yeux jaunes des crocodiles »

Une autre adaptation de roman, « Betoniyö » paru chez Tammi (Concrete Night) de Pirkko Saisio, vient d’être portée à l’écran par la talentueuse réalisatrice finlandaise Pirjo Honkasalo, dont les films, pour la plupart documentaires, ont remporté de nombreux prix dans le monde entier.
« Betoniyö », fiction en noir et blanc, actuellement en salles à Helsinki.


Parfois, c’est l’inverse qui se produit et c’est le cinéma qui engendre un livre. Ainsi, « Luciferin viimeinen elämä » (The Last Days of Lucifer), film réalisé par Rax Rinnekangas, a donné naissance à un livre au titre éponyme et du même auteur paru chez Like. Le livre porte sur les différentes étapes de la conception et de la réalisation du film.
Sortie du film en salles le 8 novembre 2013.
A cette occasion, vous pourrez lire très prochainement sur ce site l’interview de Pascal Gaigne, compositeur français de renommée internationale, qui a réalisé la musique de chacun des films de la trilogie de Rax Rinnekangas, soit « Matka Edenin » (2011), « Veden Peili » (2012), « Luciferin viimeinen elämä » (2013).
A lire l’interview de Pascal Gaigne sur ce site très prochainement.